Lapin sauté à la moutarde, poêlée de champignons sauvages tagliatelles et tuile au parmesan.

Publié le par Laura

  P1020905.JPG

 

Ingrédients pour 5 personnes :

1 lapin entier, 500g de champignons sauvages, 500g de tagliatelles , 2 échalotes, 25cl de vin blanc (Sauvignon), 1 càs de crème fraiche, 1 càs de moutarde, de l'ail du sel, du poivre, de la ciboulette, des tomates séchées coupées en brunoise, des noisettes concassées, un peu de farine, du beurre, de l'huile, du parmesan (parmigiano reggiano) et des belles feuilles de basilic.

 

Préparation :

Habiller et découper à cru le lapin

Réserver le foie pour une autre utilisation (farce, salade...). Les 2 rognons peuvent servir pour 1 amuse-bouche composé.

Lever les 2 cuisses et les couper chacune en 2. Lever les 2 pattes avant.

Découper le râble en 4 ou 5 selon la grosseur du lapin.

Couper le coffre en 2 et chaques carré en 2.

Assaisonner, fariner et sauter les morceaux de lapin au beurre et huile (légère coloration). Finir la cuisson au four à couvert.

Préchauffez votre four à 200°C.

Placez votre lapin dans un plat à four, et arrosez-le d’un filet d’huile.

Enfournez le plat pour une durée de 30 minutes. Réserver au chaud.

Arrosez régulièrement la viande avec son jus de cuisson, et pour les

dernières minutes de la cuisson (5 à 10 mins), descendez la chaleur de votre

four à 180°.

Cuire les tagliatelles. Les beurrer lorsqu'elles seront cuites.

Faire suer les 2 échalotes ciselées fiinement,

Déglacer auvin blanc. Réduire.

Mouiller au fond brun, ajouter un bouquet garni.

Cuire à consistance. Crémer et ajouter la moutarde en fin de cuisson pour lier.

Tailler et sauter 500g de champignons sauvages. Assaisonner, persiller.

Réaliser les tuiles de parmesan.

Dresser 2 morceaux de lapin nappés de sauce moutarde par personne,

quelques tagliatelles parsemées de tomates séchées et noisettes concassées, des

champignons et 1 tuile parmesan et quelques pluches de feuilles de basilic.

 

Accords mets et vins : Un Morgon, un Chinon, un Saint Nicolas de Bourgueil

 

 

En savoir plus …

 

Le lapin est une viande blanche qui se caractérise par des apports énergétiques très modérés (environ 170 kcal/100 g). Il apporte 20,5 % de protéines pour 100 g de viande, de bonne qualité nutritionnelle car sont présents les 9acides aminés indispensables que notre organisme ne peut pas synthétiser .

 

Les lapins couramment commercialisés sont abattus entre l'âge de 12 semaines et 3 mois : ils pèsent de 1,5 à 3 kg environ. Plus ils sont jeunes et petits, plus leur chair est tendre.

 

Le lapin est un monogastrique qui ne transforme pas les graisses de son alimentation. Ainsi, il contient 10 % de  lipides dont la moitié sont des acides gras insaturés. Le lapin est pauvre en choléstérol comparé aux viandes rouges. C'est son alimentation végétale lui apporte des acides gras insaturés, en particulier de l’acide linolénique (oméga 3), par la luzerne et de l’acide linoléique (omega 6) par le tournesol qui sont des acides gras essentiels. Ainsi, la viande de lapin couvre 15 % des Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) pour 100 g de viande.

 

 

 

D'autre part, la viande de lapin apporte égalemnt des vitamines du groupe B (B6, B12 et PP) et est riche en de nombreux minéraux et oligo-éléments (zinc, magnésium, potassium). En revanche, comparé aux autres viandes, le lapin est relativement pauvre en fer (sauf dans le foie).

 

Publié dans Plats viandes légumes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article