Tajine d'Agneau aux Poires, gingembre et raisins secs blonds

Publié le par hli

Histoire du gingembre ...

Depuis fort longtemps, le gingembre est consommé aux quatre coins du monde pour soulager différents maux tels que les rhumatismes, les nausées, le rhume et les maux de tête. Le gingembre peut être utilisé sous différentes formes, comme en capsules, en poudre, en tisanes, frais ou en sirop.

Le gingembre contient beaucoup d'antioxydants, consommé avec l'ail ou l'oignon sa capacité oxydante est multipliée. Le gingembre a également des propriétés anti-inflammatoires. Il permet également de lutter contre les nausées et vomissements notament pendant la grossesse et facilite la digestion, on suppose qu'il stimule la sécrétionde bile et donc l'action dedifférents enzymes digestifs, résultant en une digestion plus rapide des aliments. Le gingembre moulu est une excellente source de manganèse pour la femme, une bonne source pour l’homme, leurs besoins en ce minéral étant différents. C'est également une source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

Gingembre2.jpg

Le terme « gingembre » est dérivé du sanskrit shringavera, qui signifie « en forme du bois du cerf ».

De nos jours, on cultive le gingembre dans toutes les régions chaudes de la planète. Tributaires des conditions climatiques, de la nature du sol et des méthodes de culture, la composition et la qualité des rhizomes varient considérablement d'un pays à l'autre, si bien qu'on en est venu à établir une sorte de carte des crus :

  • le jamaïcain, réputé pour son arôme délicat et qui se sert surtout frais, dans la cuisine et pour aromatiser diverses boissons. C'est celui-là qu'on est le plus susceptible de trouver dans nos épiceries;

  • l'australien, à saveur nettement sucrée et citronnée, que l'on réserve pour les confiseries;

  • l'africain du Nigeria et du Sierra Leone, plus corsé, possède une puissante saveur camphrée qui en fait un produit de choix pour la production d'huile essentielle et d'oléorésine, dont on tire des arômes employés en cuisine, en parfumerie ou dans les médecines de l’Extrême-orient;

  • l’indien, à la saveur agréablement citronnée : on le destine surtout à l'exportation, si bien que la plus grande partie de la production de ce pays est déshydratée;

  • le chinois, produit en très grande quantité, mais dont les rhizomes sont généralement écartés de nos marchés du fait qu'ils sont traités au dioxyde de soufre.

Usages culinaires::

  • Râpé ou haché frais : dans les plats sautés et les currys, les soupes, les plats de poisson ou dans une vinaigrette qui accompagne une salade composée.

  • Mariné : il est indispensable dans la cuisine japonaise (sushis, sashimis, tempura ...)

  • Confit ou cristallisé : pour les biscuits, gâteaux, autres desserts, crème fouettée.

  • Séché et moulu, il convient aux pains, pâtisseries, confiseries, poudings et entremets.

 

 

Ingrédients pour 6 personnes :

3 poires bien fermes

 morceaux d'épaule d'agneau desossée

2 oignons émincés

huile d'olive 

1 càs de concentré de tomates 

1 pincée de muscade

1 càc de gingembre en poudre (ou frais)

graines de cumin ou de coriandre

bouillon de votre choix.

1 poignée de raisins secs blonds (facultatif)

1 poignée d'amandes éffilées 

 

Préparation :

Faites revenir les morceaux d'agneau avec un peu d'huile d'olive dans le wok.

Pelez et coupez les poires en lamelles et plongez les dans l'eau légèrement bouillante. Laissez cuire 5minutes. Részervez et gardez le jus de poires.  

Ajouter ensuite au wok, les oignons émincés, le gingembre, la muscade, quelques graines de cumin ou de coriandre, le concentré de tomate et le bouillon de votre choix ou un peu de jus de poires.

Laisser mijoter à feu doux une petite heure et, quelques minutes avant de servir, rajoutez les lamelles de poires et une poignée de raisins secs blonds dans le wok.

Servir chaud accompagnée d'une semoule épicée (style Tipiack)

Et régalez-vous !

Publié dans Plats viandes légumes

Commenter cet article